Les sorcières et Bénévent

arte

Bénévent est une ville étroitement liée aux sorcières. Elle fut l’un des endroits préférés des sorcières venant de toute l’Europe. Elles se retrouvaient sous un énorme et mystérieux noyer pour les réunions maléfiques du Sabbat. Le Sabbat donna l’inspiration à l’imagination de plusieurs auteurs, peintres et musiciens.

Le lien entre Bénévent et les sorcières est enraciné dans la période de la domination Lombarde. D’après la légende, les soldats Lombards accrochaient la peau des chèvres au noyer et, après les avoir détruites avec des lances, ils les mangeaient croyant ainsi acquérir le pouvoir des chèvres.

Ces rites duraient plusieurs jours pendant lesquels les Lombards allumaient des feux de camp et se réchauffaient avec du vin, des danses et des femmes.

Au 7ème siècle, pour arrêter ces rites, l’Evêque Barbato décida couper le noyer vénéré par les Lombards, mais ils continuèrent à pratiquer leurs rites païens, en allumant des feux et en s’amusant  avec des  femmes.

Il est vrai que ces rites païens des lombards remontent à de plus anciens temps, au culte de la déesse égyptienne Isis.

Sous la domination romaine,  de nouveaux cultes furent assimilés, y compris celui de la déesse Isis. On trouve à Bénévent  un temple dédié à Isis et aujourd’hui dans le centre-ville on peut admirer un obélisque dédié à elle, avec des inscriptions hiéroglyphiques décrivant Isis comme la « Dame des Etoiles, du paradis, de la terre et du sous-sol ».